Comment continuer de nourrir son projet musical ?

L’impact de la crise sanitaire que représente le Coronavirus va très certainement représenter un tournant majeur pour le secteur musical en Belgique. Suite aux mesures de précaution prises par les gouvernements pour enrayer l’épidémie, concerts, festivals et tournées supprimées ou reportées sont autant de contrecoups financiers pour les artistes, organisateur·rices et exploitant·es de salles qui comptent généralement sur ce type de revenus pour subsister. L’incertitude quant au moment où artistes et structures pourront reprendre une activité normale génère de l’inquiétude et mettra certainement à rude épreuve leurs ressources financières. Si l’impossibilité de rencontrer leur public offre de nombreux défis, cette situation peut néanmoins offrir de nouvelles opportunités et vous permettre de rebondir.

Cette situation est bien entendu inédite et peu enviable. Voici donc quelques pistes à explorer (pour la plupart entièrement gratuites) afin de peut-être limiter les dégâts le temps que le public soit à nouveau autorisé à assister à vos performances.

Avant toute chose, si vous êtes sur le point de sortir un projet, et si cela reste possible d’un point de vue logistique, nous vous invitons à considérer la possibilité d’en retarder la sortie, la promotion et les frais qui y sont associés.

Communication numérique de votre projet

  • Prenez le temps de penser l’identité de votre projet et n’hésitez pas à faire appel à des professionnel·les (graphistes, webdesigner, etc) pour vous y aider. Si vous n’en avez pas les moyens, de nombreuses formations sont disponibles en ligne ou des outils, comme Canvas, peuvent vous permettre de créer du contenu graphique aisément. Certains, comme le graphiste et webdesigner Nicolas Belayew, de Saint-Luc, proposent même des cours en ligne gratuitement.
  • Si ce n’est pas déjà le cas, nous vous encourageons vivement à créer une page Bandcamp sur laquelle figure votre discographie complète. Le centre d’aide de la plateforme — la plus rémunératrice pour les musicien·nes — propose de nombreux FAQ pour vous familiariser avec celle-ci. Dans le contexte actuel, la plateforme vient également d’annoncer qu’elle reversera intégralement sa part de profit aux artistes le vendredi 20 mars.
  • Si vous n’êtes pas encore entouré·es professionnellement, soyez attentif·ves à être accessibles par les professionnel·les du secteur. Il est possible de créer un site internet réunissant à la fois votre travail artistique ainsi que les différents moyens de contacts (réseaux sociaux et mails). Vous pouvez également envisager de créer une newsletter vous permettant de créer une base de contact plus directe. Attention, veillez à tenir à jour les parties “À propos” des plateformes sociales que vous utilisez (avec une adresse de contact rapide et des liens permettant d’écouter votre musique).
  • Rendez vous aussi visible que possible sur les différentes plateformes sociales, ou veillez à rediriger vos potentiels visiteur·rices sur les réseaux que vous êtes certain·es d’actualiser quotidiennement. N’hésitez pas à réfléchir concrètement à de nouvelles stratégies de communication et à vous entourer de spécialistes qui sauront vous guider dans cette entreprise.  De nombreux tutoriels pour optimiser vos campagnes sur les réseaux sociaux sont également disponibles en ligne ici.
  • Le merchandising peut être un outil de visibilité intéressant (et une source de revenu non-négligeable). La vente en ligne peut se faire via votre site internet si celui-ci dispose d’une option vente ou via d’autres plateformes comme BigCartel ou même Bandcamp. Proposer un code de réduction sur les articles que vous proposez à la vente peut éventuellement les inciter à vous soutenir plus facilement. La vente n’a pas besoin d’être forcément immédiate, vous pouvez retarder l’envoi des colis une fois que la crise est calmée.
  • Certain·es artistes ont profité de cette période particulière et de l’annulation de leurs concerts et tournées pour partager du contenu en direct sur les réseaux sociaux, sous forme de concerts, showcase acoustique, DJ set.

Diffusion numérique de votre projet et autres solutions financières

  • Les plateformes comme Spotify, Deezer, Apple Music… sont des outils de diffusion reconnus et de plus en plus valorisés. Si celles-ci ne génèrent évidemment pas encore des revenus suffisants, elles peuvent néanmoins vous permettre de rester à flot et donner de la visibilité à votre projet à court comme à plus long terme. Ce tutoriel devrait vous fournir plus de précisions quant à la façon dont vous pouvez uploader votre musiques sur les plateformes de streaming.
  • Sur Bandcamp, le système “Pay What You Want” permettra à votre audience de vous soutenir financièrement à hauteur de ses moyens. Vous pouvez également y vendre votre merchandising.
  • Enfin, d’autres solutions plus directes subsistent pour permettrent à votre communauté de vous soutenir. Des plateformes comme GoFundMeKissKissBankBankLeetchi ou encore Paypal vous permettront de recevoir un soutien financier, en échange de contreparties ou non.
  • Certaines plateformes de streaming vidéo proposent un accompagnement professionnel comme Twitch. Celle-ci s’est particulièrement ouverte à un public beaucoup plus large que lors de ses débuts et est devenu un lieu de plus en plus reconnu et efficace pour récolter des fonds. Sous réserve de posséder un compte certifié via un paiement mensuel, il est à la fois possible de proposer une option “Pay Per View” ou de récolter directement des fonds.
  • D’autres plateformes que Twitch ou YouTube permettent de monétiser du contenu vidéo. Cet article offre un comparatif des différentes possibilités et avantages liés à l’utilisation de ces différentes plateformes. Bien sûr, un livestream ne remplacera jamais l’effet que procure le fait d’assister à un concert, mais apprendre à commercialiser ce genre de performance représente une compétence intéressante. À l’avenir, diffuser un concert ou un autre événement à caractère promotionnel en ligne permettrait aux artistes qui ne peuvent directement rencontrer leur public, de palier à un certain degré à des pertes financières.

Nous vous soutenons

Wallonie-Bruxelles Musiques s’active à donner de la visibilité aux musicien·nes auprès des professionnel·les étrangèr·es lorsqu’iels ont une activité internationale. Dans cette situation particulière, sachez que nous restons présent·es pour diffuser votre travail au plus grand nombre. N’hésitez donc pas à nous tenir informé·es de vos actualités à info@wbmusiques.be ou nous mentionner dans vos posts et nous les partagerons sur nos réseaux sociaux.

LES MINI GUIDES

Les mini guides, c’est un projet mis en place par WBM dans le but de vous donner les outils adéquats pour promouvoir votre projet musical à l’étranger !

Télécharger le mini guide #1 en version PDF

NOTRE GESTION DE LA CRISE COVID-19

En tant que structure missionnée pour le soutien au secteur musical de la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous tenons donc d’abord à vous rappeler notre dévouement le plus entier, et vous assurer que nos équipes sont à présent focalisées vers la gestion de cette crise et les solutions que nous pouvons y apporter à notre niveau.

Vous pouvez vous abonner à la newsletter dédiée à la situation actuelle et nous nous tenons toutes et tous à votre disposition, par e-mail à l’adresse nowwhat@wbmusiques.be (votre message sera redirigé vers l’organisme le plus approprié) ou par téléphone. N’hésitez pas à nous solliciter, nous sommes en place pour vous aider.

S'inscrire à la newsletter dédiéeLire le communiqué commun

IMPORTANT

Pour les opérateur·ices qui auraient bénéficié de subventions via les guichets WBI et via le soutien au déplacement WBM dans le cadre d’un événement annulé ou reporté, les procédures de justification et de remboursement ont été publiées sur le site de WBI. 

Informations concernant les aides et subventions octroyées par WBI & WBM

Liens utiles